Page de l'accueil > A propos de la CMA > Que-ce que la Coalition Mondiale pour l'Afrique?  






QUE-CE QUE LA COALITION MONDIALE POUR L'AFRIQUE? (continuation)
 

La CMA a été établie au moment où il y avaient des inquiétudes selon lesquelles l’attention et les ressources seraient détournées vers les anciens Etats de l’Union Soviétique après la fin de la guerre froide. Elle vise à assurer que l'Afrique occupe une place centrale dans l’agenda international, faciliter la compréhension de défis de développement dont le continent fait face, et promouvoir l’accord sur les actions nécessaires que les Gouvernements Africains et leurs partenaires internationaux doivent entreprendre. Son mandat et ses priorités sont déterminés par les réunions plénières qui sont tenues tout les cinq ans. Apres sa toute récente plénière, en octobre 2001, l’agenda de la CMA se penche sur les grands thèmes comme a) paix et sécurité; b) gouvernance et transition vers la démocratie; et c) la croissance durable et l’intégration à l’économie mondiale.

La CMA reçoit ses orientations de ses coprésidents, qui déterminent aussi son programme de travail annuel. Les coprésidents de la CMA sont: Festus Mogae, président du Botswana; Meles Zenawi, premier ministre de l’Ethiopie; Alpha Oumar Konare, président de la commission de l’Union Africaine; Dr. Frene Ginwala, ancien porte-parole de l’Assemblée national sud-africaine; Ministre Hilde Johnson de la Norvège et président de JICA, Sadako Ogata. L’ancien président de Botswana, Ketumile Masire; ancien ministre des pays bas, Jan Pronk; et ancien Président de la Banque Mondiale, Robert McNamara sont des co-présidents honoraires.


Le Forum sur les politiques générales est l’événement annuel majeur. En 2004, le forum sur les politiques générales sera consacré à la Migration et au développement de l’ Afrique. Plusieurs autres réunions sont aussi organisées chaque année pour traiter de questions spécifiques qui relèvent de l'ordre du jour des larges mandats et domaines prioritaires de la CMA. En plus de ses propres activités, la CMA collabore avec les partenaires pour soutenir le développement de l’Afrique; par exemple, elle co-organise, avec le Gouvernement de Japon, les Nations Unies, PNUD et la Banque Mondiale la Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement en Afrique (TICAD). Le caractère unique de la mission et de l’appartenance de la CMA signifient qu’elle est:

Vive et rapide en abordant les questions sensitives. Elle a été au premier plan sur la bonne gouvernance, la transition paisible du pouvoir, le nouveau rôle de l’armée, la lutte contre la corruption, et dans l’identification de contraintes à l'investissement, la productivité, la croissance économique et réduction de la pauvreté. De plus, elle a l’attention focalisée sur les questions politiques et la gouvernance, les questions des politiques économiques majeures, y compris la promotion de commerce et de l’investissement, compétitivité et productivité agricole, et intégration régionale économique renforcée. La CMA a aussi encouragé la création d'une politique environnementale favorable à l’expansion substantielle de l’activité du secteur privé - le thème de sa plénière de 2001.

Bien positionnée pour quitter d’une discussion ouverte et franche à la promotion d’action efficace. Réunissant ensemble les décideurs clés du Nord et du Sud et octroyant un important forum pour les dirigeants Africains, y compris ceux d’organisations de la société civile, afin de partager leurs expériences comme base pour les initiatives nouvelles.

Efficace en gardant l’Afrique présente dans l’ordre du jour mondial et arriver à influencer les leaders d’opinions à penser internationalement. En plus de ses propres activités, la CMA co-organise avec le Gouvernement de Japon et les Nations Unies, la Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD). Elle était membre du comité d’organisation de Forum Global II sur la Lutte contre la Corruption et la Promotion d’Intégrité. Elle collabore avec plusieurs organisations internationales - BAD, CEA, UE, OAU, ONU, BM, OSAA - et les ONG sur les activités ad hoc. Et, dans ses lettres annuelles, elle attire l’attention du G-8 aux questions Africaines.

La CMA a constamment fait appel pour un partenariat sincère avec l'Afrique basé sur la responsabilité réciproque, et pour une bonne cohérence des politiques générales de la part des partenaires de l'Afrique. Dans cet égard, elle a promu des grandes et larges concessions pour l’aide, des profondes et rapides soulagement de la dette de pays Africains. Elle a aussi fait appel pour l’amélioration de la coopération sur le commerce et l’investissement afin de faciliter l’intégration plus complète de l’Afrique dans l’économie mondiale. Les lettres annuelles au G-8 des Coprésidents ont encouragé l'action sur ces derniers et les autres questions.

Sous la direction générale de ses Coprésidents, les activités de la CMA sont coordonnées par un secrétariat basé à Washington. M. Hage Geingob, l’ancien Premier Ministre de Namibie, est le Secrétaire Exécutif. En plus de ses réunions et collaboration avec autre organisations, la CMA produit un Rapport Annuel qui réexamine les tendances politiques et économiques en Afrique et inclut un essai sur les questions thématiques.

 

Content -Body Text

 
   
  © 2022 Global Coalition for Africa (GCA) - All Rights Reserved.